Expérience poétique du grand fleuve : le Saint Laurent de Pierre Perrault, en marche vers l’identité

Brigitte Thiérion

Resumo


À partir des perspectives géopoétiques et géocritiques, nous tenterons d’analyser les composantes de la perception de l’espace inspirées par la relation à l’un des fleuves américains les plus emblématiques : le Saint Laurent. Pierre Perrault, cinéaste, poète et dramaturge québécois est l’auteur d’une œuvre cinématographique reconnue internationalement qui participe activement dans les années 1970 aux débats autour de l’identité nationale québécoise. Écriture de la mémoire, profondément enracinée dans le lieu, son œuvre fait émerger un peuple, un pays et son histoire. Cette étude s’attachera à un recueil extrait de son œuvre poétique intitulé : Le visage humain d’un fleuve sans estuaire (PERRAULT, 1998). Dans la confrontation entre passé et présent, le poète témoigne de la recherche d’une langue capable de décrire le fleuve Saint Laurent et de favoriser une interrogation sur la relation à l’histoire. Son écriture, inspirée par un fleuve hors norme, met en perspective le rapport au mythe et au génie du lieu dans la construction d’une représentation du fleuve comme vecteur d’identité. Cette analyse constitue l’une des articulations d’une recherche comparative mettant en perspective la relation au grand fleuve chez diverses populations dans l’espace américain québécois et brésilien.

Mots clés : Espace américain. Pierre Perrault. Géopoétique. Géocritique. Fleuve Saint Laurent. Identité.

 

Abstract : From the geopoetic and geocriticism perspective, we will attempt to analyze the components of the perception of space inspired by the relationship with one of the most emblematic American rivers, the St. Lawrence. Pierre Perrault, Quebec filmmaker, poet and playwright, is the author of an internationally recognized cinematographic work, which is actively involved in the debates of the Quebec national identity during the 1970 s. Writing from memory, deeply rooted in the area, his work explores a people, a country and its history. This study will focus on a collection taken from his poetic writings entitled : The human face of a river without an estuary (PERRAULT, 1998). In the confrontation between past and present, the poet reflects on the search for a language that is able to describe the St. Lawrence and question its relationship with history. His writing, inspired by an exceptional river, puts into perspective the myth and spirit of the place in creating a representation of the river as an identity vector. This analysis constitutes one of the branches of comparative research that puts into perspective the relationship between great rivers and diverse populations across the American territories (Quebec and Brazil).

Keywords : American space. Pierre Perrault. Geopoetic. Geocriticism. Saint Lawrence River. Identity.

Texto completo:

PDF (Français (Canada))


DOI: http://dx.doi.org/10.15210/interfaces.v15i2.7281

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


ISSN eletrônico: 1984-5677

ISSN impresso: 1519-0994