Un regard « géocritique » sur la ville de Recife, entre littérature et cinéma

Alberto da Silva

Resumo


Depuis le début des années 2000, les espaces urbains brésiliens ont connu de profondes transformations. Des changements importants liés, entre autres facteurs, à la nouvelle place du Brésil dans le contexte international, en tant que pays émergent, mais également, à une croissance économique qui a rendu possible davantage de mobilité sociale, sans aucun précédent dans l’histoire du pays. Ces transformations ont inspiré plusieurs œuvres littéraires et cinématographiques qui proposent d’autres regards et représentations des villes brésiliennes, en particulier celles du Nordeste du pays, qui restent cantonnées dans un imaginaire rural, lié à l’aridité du Sertão ; un espace qui, à une époque antérieure de l’histoire du pays, a représenté un symbole de l’identité nationale. Dans cet article, nous nous intéressons à la ville de Recife à travers un roman de Raimundo Carrero et un film de Cláudio Assis, deux artistes représentatifs d’une nouvelle génération qui propose d’autres regards sur la capitale de l’État du Pernambouc. Notre travail représente moins une analyse traditionnelle des relations entre littérature et cinéma, qu’une proposition de croisement des points de vue de ces deux artistes sur la ville dans une perspective « géocritique » : un autre et nouvel outil théorique pour repenser les représentations des espaces.

Mots-clefs : cinéma brésilien. Littérature brésilienne. Espace. Recife. Ville. Géocritique.

 

Abstract : Since the early 2000 s, the Brazilian urban spaces have experienced deep transformations. Important changes linked, among other factors, to the new place of Brazil in the international context, as an emerging country. But also because of an economic growth which has enabled more social mobility. This movement of individuals, families, households is unprecedented in the country's history. These changes have inspired several literary works and movies which give different aspects and representations of the Brazilian cities, especially those located in the northeastern side of Brazil. These cities are still considered as rural mainly because of their arid aspect. This part of the country used to be the symbol of the Brazilian national identity. In this article, we look upon the city of Recife through a novel of Raimundo Carrero and a movie by Claudio Assis, both represent a new generation of artists who give a new glance over the capital of the State of Pernambuco. Our work is less a traditional analysis of the relationships between literature and cinema than a suggestion of exchanging viewpoints of both artists on the city of Recife in a « géocritique » perspective : another new theoretical method which helps to redesign spaces' representations.

Keywords : Brazilian cinema. Brazilian literature. Space. Recife. City. Géocritique.

Texto completo:

PDF (Français (Canada))


DOI: http://dx.doi.org/10.15210/interfaces.v15i2.7285

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


ISSN eletrônico: 1984-5677

ISSN impresso: 1519-0994