Migration, altérité et espace dans les œuvres d’Abla Farhoud et de Salim Miguel

Luciana Wrege Rassier

Resumo


Cet article se propose de réfléchir sur les rapports entre migration, altérité et espace dans les romans Le bonheur a la queue glissante (FARHOUD, 1998) de l’auteure libano-québécoise Abla Farhoud et Nur na escuridão (MIGUEL, 1999) de l’écrivain libano-brésilien Salim Miguel, qui mettent en scène la migration de familles libanaises vers le Canada et vers le Brésil. L’analyse de ces récits porte à la fois sur l’expérience que les personnages ont de l’espace et sur l’espace en tant que matériau pour la construction de ces textes littéraires.


Palavras-chave


littérature comparée; littératures migrantes; Espace; Abla Farhoud; Salim Miguel

Texto completo:

PDF (Français (Canada))


DOI: https://doi.org/10.15210/interfaces.v15i2.7283

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


ISSN eletrônico: 1984-5677

ISSN impresso: 1519-0994